Sport RDC: FC Renaissance paie cher sa récidive !

Les joueurs du FC Renaissance du Congo posant lors d’un match du championnat

Les coups sont très durs à recevoir pour les supporters de FC Renaissance du Congo ces cinq derniers jours. Les «renais» de la capitale affectueusement appelé «Fibo», les joueurs tout comme les dirigeants du club sont abattus par la pluie des mauvaises nouvelles. Apres avoir été désillusionné par l’AS Vita Club sur le score de 2-1, vendredi 23 juin au stade des Martyrs, les violences s’en sont suivies après le match. Cette rencontre comptait pour la 12e journée des play-offs de la Ligue nationale de football.

Les supporters de FC Renaissance sont pointés du doigt. Le bilan est accablant : des sièges détachés, des projectiles largués sur l’aire de jeu, les caméras de retransmission sabotées, plusieurs policiers blessés, la zone neutre envahie…

Une délégation mixte, comité exécutif de la Fédération congolaise de football et police judiciaire sont venu constater les dégâts au stade des Martyrs le jour suivant. Les gestionnaires de la LINAFOOT se sont réunis aussi le même samedi 24 juin pour statuer sur le cas. Ils décident de suspendre le résultat du match de la veille entre le FC Renaissance du Congo et l’AS V Club et aussi préventivement la formation de Renaissance du 22ème championnat national.

En début de cette semaine la ligue enfonce encore le clou : « Etant un cas de récidive, le FC Renaissance du Congo est exclu du championnat et relégué immédiatement en division inférieure [Ndlr : Entente provinciale de football de Kinshasa], faisant référence aux articles 31 et 80.2 du CDF modifié plus notification décision numéro LNF/SN/KLJ/434 du 10 mai 2017 », annonce le communiqué de la Linafoot rendu public le lundi 26 juin.

Le club Vert-blanc-orange doit payer 20 000 USD d’amende pour jet de projectiles par ses supporters. Elle perd son match contre Vita club par forfait, les recettes de la rencontre et aussi sommée de réparer les préjudices causés. Le club du président Pasteur est sous le choc ! Lui meme est visé car ayant envahi la zone neutre lors de ce match.

Vita club, lui, ne devra payer que 5 000 USD pour jet de projectiles et usage des fumigènes par ses supporters. Par ailleurs, la ligue nationale, sur instructions de la Fédération prévoit une réunion avec le comité de gestion de la ligue la semaine en cours pour se prononcer à cet effet. En attendant, tous les matchs prévus à partir du 27 juin sont suspendu provisoirement pour harmonisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *