RDC Goma à sang ce lundi !

Des pierres jonchent une rue de la ville Goma ce lundi 30 octobre

Vive tension à Goma chef-lieu de la province du Nord Kivu depuis ce lundi matin. Des jeunes des certains quartiers ont barricadé les routes pour répondre à l’appel à une journée ville morte, lancé par le collectif de la société civile. Selon le correspondant de JUKA AFRICA à Goma, la situation a dégénéré lorsque la police a commencé à enlever les barricades. Mécontents, les jeunes ont protesté par des jets de pierres et il s’en est suivi un échange pierres contre tire de la police. On signale deux à morts selon les sources, dont au moins un policier. Des photos de certains morts dont celle d’un policier tué par lapidation circulent sur les réseaux sociaux. Les quartiers le plus touchés sont Majengo et le centre ville où les activités sont paralysées.

Toujours au Nord Kivu, la ville de Beni au a observé la journée ville morte. Le correspondant de JUKA AFRICA sur place a constaté que les magasins et autres activités ne fonctionnent pas. Pas d’incident majeur à signaler pour l’instant.

Le collectif des organisations de la société civile avaient appelé à l’observance d’une ville morte ce lundi pour exiger les élections et le départ du Président Kabila.

JUKA AFRICA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *