RDC : Hommage sans sépulcre à Tshisekedi un an après son décès

RDC : Hommage sans sépulcre à Tshisekedi un an après son décès

 

L’opposant historique congolais est décédé le 1er février 2017 à Bruxelles de suite d’une embolie pulmonaire. Depuis, sa dépouille n’a pas été rapatrié en R.D.Congo par manque d’accord entre son parti l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) et le gouvernement à Kinshasa. Le corps de Tshisekedi demeure emballé dans un funérarium à Bruxelles. A l’occasion du premier anniversaire de sa mort, un hommage lui est rendu à Kinshasa dans une messe dite en la cathédrale notre dame du Congo ce jeudi 1er février 2018.

 

Le leader de l’opposition et ancien président de l’UDPS Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA a été honoré par plusieurs cadres de l’opposition et militants de son parti, tous venu médité sur l’héritage de l’homme qui a fait une lutte politique à non-armée jusqu’à la mort. L’homme de son vivant a appris aux combattants et combattantes de son parti à se défendre face à la dictature d’une manière démocratique, non-violente et braver la peur pour exprimer son opinion.

 

Pour le moment, le camp Tshisekedi priorise le rapatriement du corps qui doit être enterré dans la concession familiale dans la banlieue de Kinshasa. Les proches de Tshisekedi lui rendent hommage pendant que sa famille continue de débourser des milliers d’euros pour le maintien du corps dans un funérarium de la capitale belge, 16 000 euros au total. Qui bloque le corps ? Tout le camp Tshisekedi accuse le pouvoir de Kabila.  

 

 Après la messe du jour, les militants de l’UDPS qui accompagneraient Félix TSHISEKEDI fils biologique de feu E. TSHISEKEDI et président du rassemblement de l’opposition, ont été dispersés par la police par coup de gaz lacrymogène. Plusieurs activités sont prévus dont une mâtiné politique au siège du parti dans la commune de Limeté à Kinshasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *