RDC : L’ACAJ appelle le FPI à respecter les droits de ses agents

RDC : l’ACAJ appelle le FPI à respecter les droits de ses agents

Maitre Georges KAPIAMBA, Président National de l’Association
Congolaise pour l’Accès à la Justice, ACAJ en sigle appelle le
Directeur Général du Fonds de promotion de l’industrie (FPI) à
respecter les droits des agents et cadres. L’association dénonce une
violation du principe des droits par le directeur du FPI. Ce dernier a
rabattu les grades statutaires de 48 agents, sept autres licenciés
abusivement  et  engagé immédiatement de nouvelles personnes au même
grade selon Georges KAPIAMBA.

Conséquence, les agents abusivement licenciés ne savent plus subvenir
aux besoins fondamentaux de leurs familles malgré les recours adressés
au directeur du FPI, les conclusions de l’inspection du travail et la
demande du Ministre du Travail demandant la réhabilitation de 48
agents et cadres irrégulièrement dégradés et 7 abusivement licenciés.
Des décisions que le Directeur Général du FPI refuse d’exécuter.

L’ACAJ dénonce cette violation de la législation en la matière et qui
génère d’énormes frustrations, qui sont à la base d’un malaise profond
qui s’observe depuis lors au sein du FPI. Elle appelle donc le
Directeur Général du FPI à appliquer les conclusions précitées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *