Somalie : Les examens du secondaire pour cinq jours sans internet

Somalie : Les examens du secondaire pour cinq jours sans internet

Plus de 31 000 collégiens du secondaire passent leurs examens de nouveau dès ce 27 mai. Cinq jours durant lesquels les réseaux sociaux seront coupés dans toute la Somalie. Une mesure pour le moins radicale destinée à stopper la circulation des énoncés à l’avance et contrer les tricheurs. Le ministre de l’Éducation Abdullahi Godah Barre accuse notamment un cartel d’avoir infiltré le ministère de l’Éducation pour publier les examens et les vendre.

Les collégiens passent leurs examens dans un mécontentement total. Ils pointent du doit une d’injustice des autorités car la session d’examens avait déjà commencé il y une plus d’une semaine. Les défenseurs des droits humains s’inquiète de cette coupure des réseaux sociaux. Selon Amnesty International, le ministère de l’Éducation entrave l’accès à l’information et la liberté d’expression aux autres somaliens.

Cette décision de couper les réseaux sociaux lors des examens est copiée sur le modèle d’autres pays africains comme l’Éthiopie ou l’Algérie qui l’ont prise dans le passé. Elle perturbe beaucoup d’activités commerciales, professionnelles et privées des somaliens et provoque déjà des vives frustrations notamment dans la capitale Mogadiscio.

— 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *