RDC : Les écoles catholiques posent des conditions pour la gratuité scolaire

 

 

RDC : Les écoles catholiques posent des conditions pour la gratuité scolaire    

                                                                        La gratuité de l’enseignement de base, une mesure promise par le président Tshisekedi, n’est toujours pas financée. La présidence de la république demande qu’elle soit appliquée en attendant les premières mesures de compensation, mais certaines écoles peinent à appliquer cette mesure. Les responsables des écoles conventionnées catholiques excluent d’admettre les élèves en classe sans avoir payé l’acompte des frais scolaires en attendant des arrangements. 

 

Cette situation met en difficulté certains parents qui se plaignent de cette réaction des encadreurs. Ces derniers évoquent aussi l’attente de l’application de mesures pour la gratuité de l’enseignement de base par le ministère de l’enseignement primaire. Si le ministère respecte son engagement à la fin de ce mois, ils pourront à leur tour restituer les acomptes aux parents qui ont déjà avancés.

Depuis la rentrée scolaire du 02 septembre, les écoliers de la République démocratique du Congo ont repris gratuitement les cours dans les écoles publiques. Dans ce litige d’application de la gratuité, deux syndicats s’accusent. Le Syndicat des enseignants du Congo pointe du doigt certaines écoles conventionnées catholiques, mais le syndicat national des enseignants catholiques nuance et se défend. Pour eux, les écoles fonctionnent jusqu’à ce jour avec les prévisions budgétaires de l’année passée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *