RDC : Vagues d’indignations après l’arrestation de Koffi Olomidé

RDC : Vagues d’indignations après l’arrestation de Koffi Olomidé

 

Koffi Olomidé, le chanteur congolais a été arrêté mardi à son domicile. Il a été emmené au parquet de Kinshasa. Son avocat, Maitre Tony Mwaba affirme que son client a été  » sérieusement traumatisé avec une brutalité d’une cruauté rare  » lors de son interpellation par la police judiciaire.

L’association congolaise pour l’accès à la justice condamne la brutalité qui a émaillé l’arrestation de l’artiste musicien Koffi Olomidé. Elle condamne aussi les menaces proférées par les agents de la police judiciaire à ses avocats. L’ONG de défense des droits humains rappelle que  » toute personne arrêtée ou détenue doit bénéficier d’un traitement qui préserve sa vie, sa santé physique, sa santé mentale ainsi que sa dignité.

Sur les réseaux sociaux, plusieurs voix s’élèvent pour dénoncer une tentative d’humiliation d’une icone de la musique congolaise. Koffi Olomidé a été interpellé pour n’avoir pas répondu à la convocation de comité de censure sur huit de ses chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *